Epargne-Pension

Afin de vous assurer un complément de revenu lors de votre retraite, la solution idéale est l’épargne-pension. Elle vous permet de profiter d’une réduction fiscale avantageuse tout en épargnant pour votre pension.

Cette épargne est accessible à toute résident belge ayant des revenus, âgé entre 18 et 64 ans.

Côté flexibilité, vous décidez le montant que vous souhaitez verser maintenant et vous percevrez à votre pension l’épargne constituée.

Côté fiscal, vous avez jusqu’au 31 décembre pour souscrire une épargne-pension et bénéficier de l’avantage fiscal.

 

Depuis l’année 2017 (exercice d’impôt 2018), vous avez le choix avec 2 plafonds :

  • Vous versez maximum 960 euros. Vous bénéficierez d’une réduction d’impôts de 30%.
  • SI vous payez plus plus de 960 euros mais moins de 1153 euros, votre avantage fiscal sera de 25%.

 

Sachez qu’entre 960,01 euros et 1153 euros, votre avantage fiscal sera moins intéressant qu’en versant 960 euros. Ainsi 960 euros donne un avantage fiscal de 288 euros. Par contre, si vous versez 1000 euros, celui-ci ne sera que de 250 euros.

 

Vous avez le choix d’épargner :

  • dans une assurance de la branche 21, qui vous garantit un capital et un taux garanti.
  • dans une assurance-vie en branche 23. Cette dernière offre un rendement potentiellement plus élevé grâce à un panel de produits de placements de qualité, mais sans garantie de capital. Elle est assimilable aux formulaires bancaires. Les produits proposés dépendront de votre profil d’investisseur.
  • Ou dans un mixte branche 21 et branche 23

 

Le contrat sera d’une durée de minimum 10 ans. Ainsi si vous avez 58 ans, vous paierai votre dernière prime dans votre 64ème année mais percevrez le capital à 68 ans.

Contrairement à une épargne non-fiscale (et donc non-déductible),à 60 ans, l’état taxe les intérêts garantis du capital épargné.


A côté de cette garantie principale, deux garanties optionnelles vous sont proposées :

  • un capital minimum ou complémentaire en cas de décès. Celui-ci sera versé à vos héritiers si vous décidiez avant l’âge de votre pension.
  • un complément de revenu suite à un souci de santé complémentaire en cas d’invalidité

 

Le bénéficiaire en cas de vie est le preneur du contrat, et la tête assurée. Quant au bénéficiaire en cas de décès, vous avez le choix entre le conjoint marié ou cohabitant légal et votre famille jusqu’au 2ème dégré de parenté (soit enfants, parents et grands-parents, frères et sœurs).

De plus, contrairement à une épargne non-fiscale (et donc non-déductible),à 60 ans, l’état taxe les intérêts garantis du capital épargné. Vous aurez pour mémoire déduit le capital versé chaque année. Cette assurance reste donc largement avantageuse.

 

Votre épargne-pension est à échéance ? Comment en profiter au mieux ? 

Vous souhaiterez tantôt investir dans un placement avec un montant déterminer versé comme complément de pension (rente planifiée) , tantôt laisser cette argent encore fructifier.

Chacun a ses rêves. Tant de questions, auxquelles on ne peut répondre de manière générale. 

Pour nous, il est important d’analyser avec vous vos besoins présents et futurs afin d’y répondre au mieux. Contactez Florence pour planifier avec vous votre avenir financier.


pictogramme Recontactez-moiRecontactez-moi